Focus sur nos contenus


Je vous partage quelques réflexions qui me tiennent à cœur : depuis quelques temps on m’interroge de plus en plus sur la création de formations en ligne. Plus précisément, il faut entendre la question sous-jacente : comment pousser du contenu en ligne ? le rendre attractif (sexy), attrayant, et bien entendu bankable ! voilà de mon point de vue le besoin associé à cette demande.

Je n’ai rien contre le fait de pousser du contenu en ligne, mais pousser du contenu ne veut pas forcément dire formation. Distinguons information et formation, par le simple fait de se poser la question suivante : Quels savoirs, quelle(s) compétence(s) vos clients auront-ils développés ?

Quand je pose cette question, on me répond le plus souvent : « je veux expliquer, présenter ce que je sais faire ou ce que je connais». D’accord, mais comment avez-vous identifié les besoins de votre client qui vont permettre la montée en compétence?

Cet effort de recherche fait une grande différence ! beaucoup de personnes poussent du contenu sur le web, sans se poser cette question, et sous couvert du terme FORMATION, promettent du « développement des compétences ». Certes il y a apport de connaissances, mais pas forcément de compétences.

Toute connaissance, tout savoir, peut se transformer en compétence, à condition d’être appliqué, utilisé, expérimenté. Une personne qui utilise, mobilise ses connaissances, les transforme en compétences.

Par exemple j’apprends mon code de la route (connaissances), puis je sais lister les points de contrôle dans ma voiture (action : lister, transformation de la connaissance en savoir), puis je conduis en toute sécurité en contrôlant mes rétroviseurs (savoirs transformés en compétences).

Tout apprentissage devrait être pensé dans ce sens, en respectant les temps de maturation de tout apprentissage.

Il est vrai que l’on peut choisir de donner de l’information, et c’est tant mieux car ainsi nous restons informés, mais ne nous trompons pas informés ne veut pas dire « formés à » et « compétent sur ».

Qu’en pensez-vous ?

32 vues0 commentaire